ob_e01664_diabete-5-conseils-pour-manger-moins-sucre

 

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

image-glucometreEn fait, il en existe deux sortes : le diabète préexistant mais non diagnostiqué et exacerbé par la grossesse et le diabète provoqué par la grossesse. Les deux se traitent de la même façon mais seul le second disparaît après la grossesse. Toute femme enceinte, du fait de son état, subi  une insulinorésistance, comprenez que l’insuline produite par le corps  naturellement (le pancréas en fait) pour éliminer les sucres dans le sang est insuffisante ou peu efficace (le pancréas a la flemme en fait), du coup le taux de sucre dans le sang est en permanence trop haut. Dans la plupart des cas, cet état d’insulinorésistance est sans importance. Dans les cas dits de "diabète gestationnel", il est dangereux pour la mère et pour l’enfant et doit être traité.

Les facteurs de risques : Obésité, grossesse tardive, antécédent de diabète dans la famille.

Les symptômes : Ils passent souvent inaperçus car on les pense dus à la grossesse en elle-même, d'où l'importance du dépistage. Ils sont : une soif intense et intarissable, des urines abondantes, une fatigue importante.

diabete-gerble-1Le dépistage : Si vous avez un des facteurs,  notamment l’obésité, une glycémie à jeun sera faite tous les mois, si elle dépasse 0.95gm, il faudra consulter rapidement. Dans le cas contraire, le dépistage se fait au cours du 5ème mois.  Il existe des cas assez rares (j’en fais partie, chouette) de cas de diabète non préexistants très précoces. Très souvent, les médecins pensent qu’il s’agit d’un diabète de type II préexistant non traité, (pour ma part Grossesse I, diabète dès la 8ème semaine, grossesse II dès la 10ème semaine) et le suivi en postpartum sera nécessaire.

 

Les risques d’un diabète non traité : La macrosomie (un poids à la naissance supérieur à 4kg) et de fait un accouchement difficile. Une détresse respiratoire ou une hypoglycémie néonatale et à long terme le risque de développer un diabète de type 2 chez l’enfant. Chez la mère la pré-éclampsie notamment.

 

c5izy-2351_lecteur_de_gylcemie_beurersemaines-grossesse-diabete-gestationnel2Le traitement : Dans un premier cas, il vous sera prescrit un Glucomètre aussi appelé Dextromètre, c’est un petit appareil remboursé par la sécu qui prend ce que l’on appelle une "glycémie Capillaire", comprenez qu’il faut faire sortir une petite goutte de sang du bout du doigt (bien propre) à l’aide d’un auto-piqueur (fourni avec l’appareil) et déposer cette goutte sur une bandelette à usage unique insérée dans la machine. Elle va calculer en quelques secondes le taux de sucre dans le sang. Les aiguilles de l'auto-piqueur et les bandelettes à usage unique sont vendues à la pharmacie sur ordonnance de votre médecin (pensez à demander une ordonnance renouvelable). Grâce à cet appareil il vous sera demandé de faire votre auto-contrôle et de reporter les résultats sur un petit carnet,  6 fois par jour et  à savoir avant (à jeun) et  deux heures après chaque repas (en post prandiale) c’est assez rapide à faire (mais oui c’est très contraignant). Avec cet auto-contrôle il vous sera demandé de faire un régime très strict sans sucres rapides et en contrôlant les apports en Glucides (encore une fois plus insupportable tu meurs !) afin qu’ils soient suffisants pour maman et bébé mais pas en excès, on vous demandera aussi de fractionner vos repas à savoir de prendre 3 repas moins copieux et 3 collations dans la journée afin d’étaler les apports sur toute la journée et non sur trois repas, c’est par ailleurs très bon pour bébé. Dans un autre article  on parlera du régime à adopter.

Capture

 

 

196663c215eb2c6459998f1d024b8e5a

Si le régime n’est pas suffisant et que les glycémies sont toujours trop élevées il sera prescrit de l’insuline (Oui ça c’est la misère)… Il existe deux sortes d’insuline, la lente qui agit 12 heures et qu’on prend deux fois par jour avant le petit déjeuner et au coucher, elle agit sur les glycémies à jeun, en général c’est la première prescrite et la rapide  que l’on prend juste avant de manger et qui agit immédiatement er agit donc sur la glycémie post prandiale (deux heures après le repas). Cette insuline rapide ou lente complète celle que votre corps fabrique naturellement et elle est complètement sans danger pour bébé.

 


On parle donc de grossesse à risques. Ces grossesses seront suivies à l’hôpital dans le service d’hôpital de jour de maternité aussi appelé « explorations fonctionnelles de maternité ». Il vous sera donné un à quatre RDV par mois durant lesquels vous verrez une sage-femme qui contrôlera votre carnet de glycémie, votre tension et après 30 SA le  rythme cardiaque du bébé (monitorings), une échographie de plus peut être nécessaire en fin de grossesse. Ces visites sont à prévoir en plus du RDV mensuel avec le médecin qui suit votre grossesse.

 

Ce qu'il faut se dire c'est que c'est pour le bien de bébé et sa propre santé, que ce n'est qu'un mauvais moment à passer (facile à dire hein ?), que c'est contraignant mais qu'on va perdre du poids à cause du régime (si si promis) et que toutes les copines qui ont pris 20 kg pendant leurs grossesses seront jalouses... Un conseil ? Marchez ! C'est bon pour la santé et aussi cela aide à éliminer le sucre ! Si on a pas le moral entre le fait de ne plus manger de chocolat et l'inquiètude pour bébé, ne pas hésiter à en parler aux copines, et discuter avec votre Sage-femme ! et surtout ? BON COURAGE c'est pour la bonne cause, parce que je n'ai pas besoin de vous rappeler par où il va passer le bébé  surtout si il fait 12 kg ( et ne croyez pas les rumeurs qui disent qu'avec le diabète on a toujours la césa c'est faux) !!!

 

 

roledelinsuline

 

 

 

 

 

A lire :

Diabète et grossesse : le suivi de la femme enceinte diabétique

Se nourrir pendant la grossesse diabétique

Imprimer le carnet d'auto-controle